Sorti en France en 2012 et présenté comme un merveilleux monde fantasy et de ténébreux dangers, Drakensang Online est un jeu Free-to-play style mmo -hack’n’slash- sur navigateur orienté PVE et PVP, où vous devrez coopérer et montrer force, agilité, pouvoirs pour vaincre vos ennemis et le dragon d’Altéra. Issu d’un changement d’éditeur après les succès de la licence Drakensang, et en apparence dans la lignée des grands MMO comme World of Warcraft (On pense à l’extension Cataclysm), que peut apporter d’enthousiasmant ce monde de Duria ?

L’univers de Drakensang Online

Comment se présente ce MMORPG de fantasy ?

Partons à la découverte d’un monde magique plein de merveilles, mais aussi rempli de dangers. Des créatures ancestrales, dont on avait oublié l’existence, sont sorties de l’ombre de l’oubli. Elles ont constaté que les hommes étaient devenus les créatures les plus puissantes de la création. Mais aussi que la trahison de l’un d’eux les avait menés au bord du chaos. La séparation des mondes préparait l’avènement d’un empire de violence. On avait osé espérer pouvoir instaurer un ordre apportant la stabilité pour l’éternité, mais avec le temps, toutes ces tentatives avaient échoué. Un sombre culte parvint à accroître son influence et son pouvoir et libéra le plus vieil ennemi de l’humanité : le dragon. Rempli d’une colère vindicative, il met le monde à feu et à sang, anéantissant plus de 2 000 ans de tranquillité. Nous entrons dans une nouvelle ère, le monde a besoin de héros se battant pour la survie de l’humanité.

drakensang mmorpgDrakensang online possède un univers héroïque-fantastique moyenâgeux qui est actuellement divisé en douze régions, en attendant l’extension d’une prochaine mise à jour. Le monde de Duria vous propose de forger votre destin de héros en explorant les terres de l’ancien Empire, de paisibles lieux devenus hantés, des châteaux et donjons variés…

Sans être Le dernier cri en la matière d’animation, disons le sans détour, la qualité graphique demeure impressionnante pour un jeu gratuit par navigateur. L’esthétique particulièrement mise en valeur. A noter la belle surprise : une excellente accessibilité via navigateur ! Vous n’aurez pas un long téléchargement de données -comme pour World of Warplanes-. En bref, les graphismes du monde de Drakensang online ont une griffe bien particulière et de qualité pour des jeux par navigateur web.

Les premières impressions dans Drakensang Online

Lançons-nous donc dans les arcanes du monde de Duria

Sur l’écran d’accueil quelques captures d’écrans attendent notre intérêt pour s’afficher. Notons que nous pouvons aussi écouter un extrait de la bande sonore originale du jeu grâce à un lien itunes. Un Spot tv d’une minute d’action condensée viendra amplifier votre intérêt si vous aimez ce style de jeu.

Héros : quel choix de personnage ?

drakensang classesRapidement lancés en quelques clics, 4 classes sont proposées :

  • Magicien : Combattants à distance, leur ruse et leurs connaissances des éléments leur permettent de redoutables sortilèges. Faibles en corps à corps, ils peuvent se téléporter.
  • Braconnier : Bon archer et bon combattant au corps à corps. Leurs qualités révèlent un comportement étonnant : toujours être en mouvement !
  • Combattants du dragon : Spécialistes du corps à corps, il gagne de la rage à chaque coup donné. Ils sont donc terribles dans les longs combats.
  • Mechanicus à vapeur : Ingénieurs Nains, leurs artefacts leurs permettent d’être excellents combattants en moyenne portée. Spécialistes de l’assemblage mécanique, ils introduisent une dimension agréable plus intense dans le jeu.

Montres et PNJ du Royaume de Duria

Prenez garde à vous rendre chez votre maître de classe pour apprendre vos nouvelles compétences en montant en niveau. Vous gagnerez en expérience en réalisant vos quêtes et en tuants des monstres. Attention la repopulation des monstres : elle est assez rapide et peut réserver de belles surprises !

Vous allez rencontrer des monstres assez classiques pour ce type d’univers, comme les Trolls, des Banshees , des Satyres, morts-vivants… Cependant des monstres particuliers hantent bien ce ténébreux royaume : Le Héraut d’Altéra, Gorga la pervertisseuse d’âme,ou Hérédur… Sans compter bien d’autres…

Gameplay du jeu Drakensang Online : quêtes et actions

Le système de jeu hack’n’slash

test drakensangLe style de jeu dit « Porte-Monstre-Trésors » nécessite réactivité et simplicité dans l’action. Il faut reconnaître que sur ces points le jeu donne satisfaction. Les monstres sont plutôt convaincants et surprenants tandis que les quêtes vont dans le sens de la rapidité de compréhension et exécution. Devant cette belle nervosité le jeu n’est pas entaché de bugs, tout y est fluide et nerveux. En d’autres mots, vous allez vous confronter à un Diablo like gratuit.

De même pour le système PVP, qui est de bonne qualité et presque exempt de bugs. Le combat d’arène et les quelques systèmes de jeu proposés (duel, 3vs3, 5vs5 capture de drapeau et 6v6 (attaque/défense) ont certes un air de déjà vu mais sont agréables et évitent le piège d’une rapide lassitude.

L’interface pendant le jeu

Barre d’action, barre de navigation, Items… l’ensemble n’est pas sans rappeler d’autres modèles du genre. L’efficacité prime !

Arbre à compétences personnalisables :

Trois branches de spécialisations sont possibles :

  • PVE : Dédié à l’efficacité contre les monstres.
  • PVP : Pour vous spécialiser dans le combat d’arène face à d’autres héros.
  • MIXTE : Un équilibre entre les deux principaux, utile si vous rejoignez un serveur JcJ où vous croiserez d’autres héros dans des zones PVE.

Le système de Guilde dans Drakensang Online

Pour livrer combat en arène et avancer vite en pve, il vous est possible de créer ou rejoindre une Guilde. Bien que classique, c’est la base d’un système collaboratif élaboré pour affronter les grands dangers tout au long de vos 45 niveaux d’héroïsme.

Quelques zones d’ombres du gameplay

Trop peu de classes et manque de personnalisation

drakensang-03Le manque de diversité des classes donne la désagréable sensation que bien des personnages se ressemblent. La customisation ne se pratique pas à la création de votre personnage mais dans l’acquisition d’un équipement. Pour trouver un peu d’originalité il faut trouver des Items –rare- à sertir selon votre goût. En d’autres mots, pour être unique, il est nécessaire de jouer !

Remarquons tout de même que l’éditeur semble quelque peu entendre les critiques portant sur la faible personnalisation. Tout récemment l’équipe Drakensang Online a proposé qu’une re-personnalisation gratuite de personnage soit possible à partir du 4 février 2014. Un podcast est même mis en ligne pour expliquer le détail de l’opération.

Item shop envahissant ?

Comme la plupart des free-to-play, le jeu comporte une monnaie payante du jeu : l’altérium. Celle-ci permet l’acquisition de cristaux de vérité qui sont utiles pour l’identification de certains objets magiques. La présence renforcée des options payantes est effectivement quelque peu dissuasive pour des joueurs qui veulent s’en tenir à une totale gratuité, mais pourtant, il est possible de réaliser des belles parties sans ouvrir son portefeuille, et libre à vous d’aller plus loin ensuite. Le jeu est largement possible sans payer.

Avec près de 23 millions de joueurs inscrits dans le monde, Drakensang Online fait partie des poids lourds du genre. Malgré quelques limites conceptuelles, ses graphismes et gameplay possèdent un réel intérêt pour des joueurs cherchant aujourd’hui un jeu nerveux et de belles images Son gameplay est plus que satisfaisant dans la mesure où l’on ne cherche pas à avoir le meilleur équipement, ni de vouloir la gratuité à toute échelle de niveaux. A noter que le manque de personnalisation commence à trouver réponse, c’est un bon point qu’il faut relever.

Rating: 4.6. From 5 votes.
Please wait...
PARTAGER

Fan de jeux et fan du web, je parcours l’univers sur une feuille magique ! Découvrez mes articles, discutons de jeux vidéo, oublions notre quotidien et amusons nous !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here