Goblin keeper est un jeu de gestion – stratégie dont les personnages sont tout droit sortis d’un univers fantastique. Donjon Keeper vous rappelle des souvenirs ? Vous incarnez un obscur Gobelin qui veut devenir le maître incontesté des sous-sols, pour l’instant infestés de hargneux concurrents…. Que devons-nous faire chaque jour ? Tenter de conquérir le monde ! Et que le plus moche gagne !

Goblin Keeper : Un monde de méchant pour les gouverner tous !

Nous avons sous les yeux un jeu de gestion au style assez sombre et fantasy, voyons ce qu’en dit l’éditeur :

Goblin Keeper est un jeu de stratégie multijoueur captivant, qui stimule l’esprit de compétition. Vous incarnez un maître de très méchante humeur dont le but est de conquérir le monde, rien de moins. Pour atteindre cet objectif des plus modestes, il vous faudra toute une armée de gobelins, d’orcs, d’ogres et d’autres créatures toutes plus repoussantes les unes que les autres. Dirigez vos esclaves avec doigté afin de transformer votre petit royaume en un empire surpuissant, pas à pas, pierre par pierre. Chacun sait que tout travail mérite salaire, et il en va de même pour vos ingrates créatures. Elles veulent être nourries et logées. Elles osent même réclamer de l’or à chaque jour de paie !

test goblin keeperSa Seigneurie est monstrueusement méchante, mais présente quelques signes avant coureurs de sympathies. Inspiré de l’ancien Dongeon Keeper, on est tenté de penser concernant l’atmosphère à un mixage d’influences entre moi, moche et méchant, des gobelins de World of Warcraft, le cartoon minus et cortex, et des films Gremlins ! Si vous êtes fan des références que je viens d’évoquer, vous pouvez foncer les yeux fermés.

Graphiquement, le jeu de navigateur repose sur le Flash, il est de fait limité mais reste bien agréable aux regards. Les sous-sols présentés sont en réalité plus proches de l’enfer que du terrier du lapin blanc. Nul doute qu’il s’agit d’allier le visuel avec de machiavéliques desseins.

Votre sinistre destin de despote dans Goblin Keeper

aide goblin keeperAu début du jeu gratuit, vous commencez dans un endroit sécurisé, histoire de ne pas étouffer dans l’œuf vos ambitions. Vous commencez joyeusement à personnaliser et forger les prémices de votre ambitieux donjon. Après tout, votre repaire de malandrins doit devenir celui de tous les Enfers. Vous vous préparez donc à accueillir vos esclaves venus de toutes les races possibles et malfaisantes, les choisissant plus grotesques les unes que les autres : vous vous dîtes qu’elles effrayeront vos ennemis une fois lancées dans la bataille ! Dans Goblin Keeper, vous côtoyez des créatures de l’univers des Elfes, des Humanoïdes, des Démons, et des Mort-Vivants.

Il s’agit d’ailleurs là du principal moyen pour vous faire devenir Le Maître omnipotent incontesté : Utiliser votre armée d’esclaves pour vaincre vos adversaires. Car il ne s’agit pas de construire uniquement une belle forteresse : vous devez vous étendre à tout prix. Pour avoir une armée de qualité vous devez vous préoccuper de ces objectifs stratégiques :

  • Votre capacité à rassembler des Orcs, vos principaux soldats avant que de plus puissants ne viennent étoffer vos troupes.
  • Un haut niveau technologique pour votre armement
  • La nourriture en abondance. Vous comprenez qu’une armée affamée n’est bonne à rien…

free to playA ces fins, la micro gestion de Goblin Keeper vous impose de faire de nombreux choix en puisant dans les fonctionnalités. Vous devez établir une édifiante liste des priorités dans l’accès aux ressources et constructions. Développer un des axes tactiques au détriment des autres est certes possible, mais augmente considérablement le risque d’effondrement de votre empire si vous ne prenez pas garde à maintenir votre niveau global sur chacun d’eux. Pour accroître votre puissance de maître Gobelin incontesté, vous devez donc :

  • Réduire à l’esclavage vos amis et ennemis
  • Traumatiser vos subordonnés et avancer au forceps dans les mines pour obtenir de l’or.
  • Anéantir les Elfes à proximité en les faisant tomber dans vos traquenards.

Force est de reconnaître que Goblin keeper présente un mélange de sadisme ironique et fun : les joueurs parlent par exemple de niveau de bassesse.

Goblin keeper : votre empire en quête de sens

interface goblin keeperVous risquez de perdre votre âme à vous montrer aussi cruel et méchant. Votre ambition aveugle et sans borne peut être aussi remarquable que la chute de votre impériale Seigneurie. Dans Goblin Keeper, vous ne cessez de bâtir en fonction de* votre priorité du moment. Or il ne s’agit pas que d’une petite lubie passagère qui vous est venue à l’esprit : Tout le gameplay passe par une micro gestion très poussée, qui peut rebuter ceux qui n’ont pas le souci des détails. Vous devez ainsi gérer l’intégralité de votre empire. Fort heureusement, nous bénéficions dès le départ d’un didacticiel. Ouf ! Respirons sans craindre les flammes de l’enfer.

Remarquons que nous sommes d’ailleurs aiguillonnés sur un système de quêtes complémentaires à toutes ces fonctionnalités qui peuvent nous faire agir. Grâce à elles, vous pouvez déverrouiller l’accès à de nouvelles technologies, découvrir de nouvelles possibilités architecturales et ainsi monter vos bâtiments en niveau.

Quels est le meilleur moyen de tester votre puissance ou votre capacité de piéger dans votre Nauséabonde Forteresse ? Rien de tel que de regarder votre environnement en surface et de provoquer les oreilles pointues des Elfes. C’est une méthode efficace pour savoir si vous avez bien commencé votre Grand Œuvre.

Côté Multijoueurs et combat

comme donjon keeperOn recommande de vous faire des alliés dans un premier temps. Rassurez-vous, la méchanceté n’ayant pas de bornes, vous pourrez les trahir le moment venu. Si vous devenez chef d’une alliance, votre allié doit d’ailleurs vous aider dans les mines. Il peut donc s’avérer fort utile… à condition qu’il ne sommeille pas ! Votre Sinistre Obligé vous demande de ne regardez pas à la contrepartie de rendre visite à son donjon, vous acceptez sournoisement tant qu’il reste votre larbin !

Vient le grand jour de sa mise à sac d’un ennemi. Vous avez testé ses premières ruses et connaissez ses forces. Envoyez donc vos troupes pour un système de combats en tour par tour acharné et automatique : vous ne faites que regarder ces Hideuses Créatures devenir toutes vos esclaves.

Franchement, on entre volontiers en immersion dans Goblin Keeper On aurait aimé des graphismes plus modernes et un peu moins de classicisme dans ce jeu free to play, mais en contrepartie nous sommes emmenés dans un somptueux univers de créatures et musique fun. Entrez, et vos esclaves ne vous remercieront jamais pour votre bonté et vos sévices. Le jeu pourrait aller plus loin dans le concept, mais cela reste un jeu gratuit qui offre déjà pas mal d’heures de jeu !

MISE A JOUR : Le studio annonce fermer le jeu pour engouement insuffisant, et donc pour réorienter leur production sur d’autres projets.

Rating: 4.7. From 3 votes.
Please wait...
PARTAGER

Fan de jeux et fan du web, je parcours l’univers sur une feuille magique ! Découvrez mes articles, discutons de jeux vidéo, oublions notre quotidien et amusons nous !

1 commentaire

  1. Le jeu était très bien. Dommage qu’il est été abandonné.
    Par contre, ce qui est vraiment nul de la part de gameforge, c’est de ne pas avoir laissé le lien vers le jeu (ou sur leur site) avec le classement final.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here