Découvrez My Black Sail. Si l’univers va vous faire penser à une version fantastique d’Assassin’s Creed Black Flag ou de Pirates Sid Meier’s, le gameplay va totalement vous dépayser. C’est cette fois un MMORPG qui va s’emparer des eaux profondes des Caraïbes à coups de canons : MyBlackSail. Signé GGCorp, il est disponible au public depuis novembre 2016, accessible gratuitement sur votre navigateur. Il est temps d’affronter les 7 mers !

My Black Sail, un jeu au cœur de la piraterie… Et une piraterie au cœur de la fantaisie

mmorpgQui dit « mers des Caraïbes » dit « piraterie », et question piraterie vous ne serez pas déçus car vos rêves d’enfants se réaliseront enfin : devenir le capitaine pirate d’un vaisseau. Mais chose à laquelle vous n’aviez peut-être pas pensée étant petit est que vous serez face à des monstres marins en tous genres.

Bon bien sûr ceux qui y sont venus découper la concurrence pirate y trouveront leur compte ! Donc au final, un mélange de deux univers qui s’accordent parfaitement à une aventure palpitante.

Votre aventure dans le jeu par navigateur MyBlackSail

jeu par navigateurUne fois inscrit, le choix de votre capitaine, autrement dit vous, s’imposera. Cependant, ce choix sera loin de vous occuper l’esprit durant les prochaines nuits puisqu’il se basera uniquement sur un critère esthétique : couleur, bleue ou rouge et sexe, homme ou femme (pas encore d’option bigorneau pour cette opus). Aucune histoire ni Curriculum vitae n’accompagnera votre choix. Certains parleront de discrimination à l’embauche, d’autres d’un petit plus à rajouter à l’avenir pour agrémenter l’histoire.

Pour ne pas trop changer des autres MMORPG (mais d’un côté tout leur intérêt tient de là), vous débarquerez à poils dans un univers dont vous allez tout apprendre et où vous pourrez évoluer. En d’autres termes, votre objectif sera de conquérir les eaux à la tête d’une flotte, contre vents et marées. Ah oui car pour les adeptes d’aventures pédestres, c’est mort : on est ici pour naviguer sur l’eau et non pas pour se balader en forêt, tonnerre de Brest.

Le gameplay de MyBlackSail : le RPG développé

myblacksailL’aventure navale peut alors commencer. Deux aspects sont à retenir de ce jeu : il s’agit d’un jeu de stratégie et de gestion, qui évolue par l’accomplissement de quêtes, des donjons, mais aussi du PvP.

La partie gestion concerne votre flotte. Oui, être pirate demande un minimum de gestion et un maximum d’argent. Comme tout bon capitaine qui se respect, vous aurez tout d’abord un bateau à améliorer (oui parce que la barque de sauvetage ne suffira pas à terrasser des monstres marins. À la limite des crevettes ?) Cette amélioration sera possible grâce aux objets que vous aurez ramassés et de votre or accumulé. Et c’est là que réside l’âme du jeu, puisque chaque élément du bateau sera modifiable : la proue, les canons, etc…

jeu pirateMais ça ne s’arrête pas ici ! Un seul bateau ne suffit jamais. Après tout vous voulez conquérir les océans, pas une baignoire. Vous agrandirez votre flotte au fur et à mesure de votre avancée en y ajoutant des bateaux, avec à leurs têtes de nouveaux capitaines recrutés dans les tavernes les plus sordides.

Et histoire d’ajouter encore un peu de richesse au côté RPG / MMORPG de MyBlackSail, vous aurez également votre propre île à un certain niveau. Inutile de la voir comme une destination de vacances où se la couler douce. Elle servira de base pour gérer et produire une partie de vos ressources ressources.

Le gameplay du MMORPG MyBlackSail : mécanismes de combat et objectifs

bateau pirateVos affrontements seront bien évidemment des batailles navales, qui se dérouleront au tour par tour (d’où l’importance d’améliorer ses bateaux, parce que si c’était pour se battre dans les montagnes, on aurait deux trois soucis logistiques). S’il est possible d’annihiler totalement l’aspect stratégique du jeu en passant en mode automatique, le mode manuel vous permettra de profiter d’un niveau supérieur de gameplay. En effet, chacun de vos capitaines au sein de votre flotte dispose de compétences que vous devrez utiliser au meilleur moment pour les mener à la victoire. Ces capacités sont diverses : offensives comme « tempête de foudre » qui va blesser les ennemis, mais également défensives comme « âme verrouillée » qui va vous protéger par un bouclier.

Mais à quoi bon se battre si ce n’est pas pour la récompense ! Ne venez pas me dire qu’un pirate se bat pour l’honneur… Vous aurez à découvrir le monde de MyblackSail à travers de nombreuses quêtes qui auront pour intérêt, en plus de vous rapporter des ressources, d’augmenter votre réputation. Mais devenir le BadBoy des mers ne sera pas la chose la plus passionnante à faire ici puisque les quêtes ne seront pas des plus intéressantes. Un grand classique du MMORPG.

jeu vidéoLes quêtes ne seront pas vos seules activités de piraterie possibles. En effet vous pourrez également réaliser des défis et finir des donjons pour développer votre flotte. Et puisque la piraterie, c’est plus sympa entre amis, vous pourrez massacrer du méchant en coopération avec d’autres joueurs.

En revanche, si votre but est de régner seul sur les mers en écrasant la concurrence, un système de PvP en arène vous est accessible. Néanmoins, les combats contre les autres joueurs n’est possible qu’en mode automatique, laissant peu de place pour la stratégie. Espérons que cela évolue.

Le visuel au service de la piraterie

Pour les graphismes et le design, pas grand chose à en redire. Pour un free-to-play sur navigateur, ça tient plus que la route (du rhum ?) ! À mon sens, quelques ressemblances de style avec Heroes of Might and Magic III en plus arrondie et plus récent bien sûr.

Côté interface, elle est assez fournie sans pour autant vous perdre car chaque élément va pouvoir vous servir : le chat pour vos échanges (très importants dans ce jeu !), la mini map pour vous déplacer, les informations sur votre personnages, etc. Bref, du classique et du efficace pour un MMORPG.

MyBlackSail : un réel free-to-play ?

Alors oui, dans My Black Sail l’inscription est bien gratuite et il est en effet, s’il est possible de tout faire sans dépenser un denier. Si vous voulez faire votre partie tranquillement comme de nombreux joueurs, pas de soucis, mais si vous voulez être le seigneur des pirates, la partie free to play va épuiser votre patience. Si vous ne souhaitez pas payer, vous pourrez accéder aux mêmes améliorations que les “payeurs” grâce à vos récompenses gagnées à la sueur de votre barbe.

Le monde de la piraterie change des Free to play actuels. Les amateurs de Black Flags ou même de Pirates Sid Meier’s retrouverons avec plaisir la possibilité de dominer les mers. A tester pour vous faire votre propre idée sur ce jeu vidéo qui nous rappelle que même un être sans foi ni loi doit savoir gérer ses équipages. A vous de devenir le seigneur des pirates.

X Jouer à MyBlackSail !

Rating: 4.0. From 1 vote.
Please wait...
PARTAGER
Fan de jeux et fan du web, je parcours l'univers sur une feuille magique ! Découvrez mes articles, discutons de jeux vidéo, oublions notre quotidien et amusons nous !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here