Devilian invite les joueurs à affronter le mal en utilisant le mal. Ce Hack’n slash en provenance de Corée du Sud ambitionne un rapprochement avec l’univers de Diablo. Amateurs d’actions et de filles en armures mais peu vêtues, découvrez notre avis sur le nouveau titre du studio Trion.

Devillan, découvrez un univers MORPG hack’n flash

Devilian est un MMORPG hack’n slash développé par Ginno Games et exploité par le studio Trion, le jeu a fait ses premières apparitions en 2012 en Corée du Sud. Une grande partie du jeu est accessible gratuitement cependant pour profiter pleinement de l’ensemble du content vous allez devoir débourser quelques euros, nous y reviendront plus tard…

Mais que signifie « Devillan » ? Il s’agit tout simplement du nom du personnage que vous incarnez, infecté par des démons maléfiques, le héros se bat tout au long de cette aventure pour protéger les terre de Nala contre les forces du mal. Vous utilisez donc le mal pour affronter le mal.

Vous incarnez un Devilian, héros mi-démon piétinant l’ennemi.

histoire devilianToutes ces indications sont clairement annoncées dans la vidéo d’introduction, rien de très original selon nous, un scénario classique pour insister uniquement sur l’action.

Si vous cherchez un scénario épique et mémorable, Devilian propose principalement du combat et du challenge !

Quatre classes pour affronter le mal

La création de votre personnage est l’étape obligatoire avant de commencer à jouer. Quatre classes s’offrent à vous pour découvrir le monde de Devilian. Cette création est rapide et efficace :

  • classes devilianLe Guerroyer (combat à l’arme blanche),
  • l’Armageddine (combat aux armes à feu),
  • la Maléficieuse (magicienne des éléments),
  • le Méphistombre (combat aux fouets et la magie noire).

Le jeu est récent, alors on espère la création de nouvelles classes lors des prochaines mises à jours. Notons que si l’enrobage est assez original, ces classes sont au fond assez classique. Du guerrier, du magicien, et combat à distance…

Devillan propose un graphisme soigné et une traduction française intégrale

test devilianGraphiquement, Devillan n’a rien a envier aux plus beaux MMORPG. L’attention aux détails est fortement poussée et ça fait plaisir. Les décors naturels et l’ensemble des architectures sont parfaitement calibrés. Ainsi l’immersion est totale que vous soyez en pleine foret, en donjon ou en ville.

Les jeux de couleurs, les effets numériques ou l’affichage des décors, tout est là pour donner envie d’en voir plus.

Concernant la bande son, les musiques restent traditionnelles au registre, rien de très original mais rien de déplaisant non plus à ce sujet. Néanmoins nous avons été agréablement surpris par la traduction intégrale du texte et des dialogues en français, un belle effort qui est a souligner pour un jeu coréen. Ouf, la musique et la traduction vont vous accompagner tout le long du jeu.

Réactivité et dynamisme : ce qui vous attend du gameplay de Devillan

mmorpgDevillan propose un gameplay réactif et dynamique. Il s’agit ici d’une belle harmonie entre le MMORPG et le ARPG, son contenu respecte parfaitement les codes du MMO, le dynamisme du gameplay est quant lui lié à l’utilisation des codes de l’action RPG. Si l’histoire reste en retrait, nous sommes bien dans du Hack’n Slash comme on l’aime !

Des combats très rapides et explosifs : un système de combat nerveux

Concrètement, les combats s’enchaînent à une vitesse phénoménale, d’autant plus que vos placements seront particulièrement importants. Ainsi, une fois de plus vous allez devoir faire preuve de dextérité entre votre clavier qui vous permettra de déplacer votre personnage et votre souris indispensable à la visée.

De plus aucune visée automatique n’est proposée, il est de votre rôle de viser les hordes d’ennemis qui s’en prennent à vous. Le système de combat est donc un très bon point, surtout que c’est l’essence même d’un hack’n slash !

Le système de compétences de Devilian

Les fidèles de Diablo ne seront pas dépaysés, l’amélioration du personnage en récupérant les équipements des monstres est bien présente. Il vous faudra de la patience pour récupérer l’ensemble des items. Cependant les niveaux s’enchaînent rapidement que la moyenne, ce qui rend votre temps de jeu plus attractif et dynamique.

Nous relevons un manque de difficulté certain de Devillan. Une fois votre niveau maximal atteint vous pourrez tout de même continuer tout de même votre personnage mais plus grand chose d’attractif ne vous attend.

Devillan propose trois modes de jeu classiques

  • combats hack'n slashJoueur contre environnement : Le nombre de quête est énorme néanmoins (et comme souvent) la quantité joue au détriment de la qualité… Heureusement que les donjons sont là pour sauver la mise, même si une fois de plus la difficulté n’est pas au rendez-vous.
  • Joueur contre joueur : Un mode joueur contre joueur est bien entendu présent et peu amener un peu de pep’s à votre expérience de jeu. Vous avez ainsi trois possibilités d’Arène PvP possibles : 3v3 à mort, 6v6 contre des boss, et un 20v20 en capture de point.
  • La Guilde : Grand classique du MMO, la guilde est présente dans Devillan. Les chefs de Guilde ne manqueront pas d’outils pour évoluer. De plus les zones d’affrontement sont infinies. Ainsi, la guilde ayant récolté le plus de points prendra le contrôle temporaire de la région, inscrivant son nom sur la carte et augmentant ses récompenses dans cette même zone.

L’avantage des guildes de Devillan qui nous a le plus séduit est la possibilité de participer aux donjons de guildes et de ce fait d’affronter des boss à 9 joueurs. La beauté des graphismes et du gameplay de Devillan ne cacheront malheureusement pas certaines faiblesses à prendre en compte avant de jouer. On aurait apprécié un peu plus de difficulté. Encore un fois, les prochaines mises à jours promettent des niveaux plus ardus.

Jouer gratuitement, oui mais avec des limitations

Bien que une très grande partie du jeu soit gratuit et satisfaisante il va falloir tout de même débourser pour profiter de l’intégralité du contenu.Ces limitations consistent à bloquer la zone de discussion (avec d’autres joueurs), l’impossibilité de vendre ou d’échanger ses items…  Donc vous allez vouloir accéder à des fonctionnalités essentielles.

Pour profiter pleinement de Devillan un passage obligatoire par la boutique s’impose. Cependant les achats restent très abordables, pour se faire il faut effectuer un achat d’environ 5 euros sur l’un des jeux du studio Trion. Certes le montant est bas, mais le simple fait de devoir effectuer un acte de paiement pourrait freiner l’ardeur de quelques gamers qui cherchent à jouer que gratuitement.

Devillan nous a étonné par ses graphismes et son gameplay, un jeu vraiment bien fait qui procure du plaisir dès que l’on prend les commande. En d’autres mots, du Hack’n slash efficace. De plus nous nous répéterons encore une fois, mais nous avons vraiment apprécié les efforts de traduction en français. Même si certains aspects du jeu rencontrent encore quelques lacunes nous sommes persuadés que les développeurs corrigeront le tir et nous proposeront une version améliorée. L’aventure est assez palpitante pour essayer cette alternative de Diablo.

X Jouer à Devilian !

Rating: 4.0. From 3 votes.
Please wait...
PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here