Forsaken World est un MMORPG à télécharger gratuitement détaillant un monde fantastique peuplé d’étranges créatures. Le jeu se positionne sur un marché aux univers concurrents déjà bien installés. Les ambitions de cet univers heroic-fantasy sont affichées : devenir une référence. Le jeu possède t-il assez de qualités pour s’imposer ?

Un vaste royaume à explorer

L’une des forces du jeu de développe à travers un scénario détaillé, spécialement pensé pour les joueurs aimant s’immerger dans un univers. L’histoire s’articule autours des origines et la chute de deux dieux Dyos et Nyos. Voici le début de leur histoire :

Dyos découvrit un monde dans l’univers et l’appela ‘Eyrda’. C’était un endroit morne avec seulement un arbre géant reliant le ciel à la terre. Dyos découvrit une étoile en forme de roue au sommet de cet arbre. Il y avait aussi d’innombrables étoiles étincelantes et Dyos y vit des portraits de dieux! Dyos ne vit pas seulement sa propre image mais celle de Nyos aussi.

La rencontre de cette chose inconnue en forme de roue et la vue d’autres formes le remplirent d’une faiblesse ignorée. Après sa découverte de la roue, Dyos continua à vivre à Eyrda une autre dizaine de millions d’années, pendant ce temps il essaya de comprendre la roue, mais il était incapable de découvrir ses secrets. Pendant ces dix millions d’années, il fit appel à d’autres dieux pour intégrer Eyrda dans un merveilleux monde en plein essor. Enfin, Dyos quitta ses trois enfants, Tytan, Illyfue et Vyda, et leur fit don d’Eyrda. Son souhait de départ fut qu’ils s’occupent et prennent soin de ce monde comme il l’aurait fait lui – même. Puis Dyos partit d’Eyrda pour continuer son voyage à travers l’univers.

test forsaken worldL’immersion dans les arcanes d’Eyrda est une promesse épique pour qui veut parcourir ses contrées. Rares sont les jeux gratuits à proposer un univers aussi complet, renforcé par un travail concernant l’aspect graphique plutôt agréable mais simple, permettant d’éviter des bugs d’affichages. Les développeurs semblent avoir fait un point d’honneur à éviter les bugs et résoudre les problèmes.

Admettons que l’ambition mène à un peu de complexité, surtout si vous êtes débutant en matière de MMORPG. Pour éviter les écueils, vous êtes pour cela bien guidés tout au long de l’histoire. L’histoire regorge de quêtes à réaliser seul ou en groupe.

Développez les pouvoirs de votre héros

Choisissez votre style de jeu : les races et les classes de Forsaken World

Créer votre personnage relève du choix de la simplicité, permettant de vite découvrir le jeu. La création de votre personnage passe par le choix d’une race. Cinq peuples existent :

  • blog jeuxNains : Les Anciens qui possèdent une avance technologique.
  • Elfes : Les bien-aimés sont ici assez modestes, pour une redoutable intelligence.
  • Humains : Leaders entre tous, ils sont amis des nains.
  • Kindred : Fruits d’un humain et une demi-déesse, vous êtes leurs sensibles descendants.
  • Pétrans : Braves guerriers à la carrure gigantesque.

Honnêtement, la personnalisation des personnages (coiffures, visages) mériterait plus d’options.

Comme d’habitude, les races conditionnent l’accès à certaines classes, qui sont à choisir en fonction de votre style de jeu. Il y en a huit en tout, et certaines classes arrivent à faire preuve d’originalité :

  • Assassin : Vous frappez dans l’ombre.
  • Barde : Jouez de la harpe et ne vous en laissez pas conter.
  • Mage : Maîtrisez les éléments et jetez des sorts.
  • Fusillier : Tireur à longue portée, vous faites des ravages.
  • Prêtre : Guérissez et canalisez les énergies.
  • Gardien : Vous êtes résistant au-delà de l’imaginable.
  • Vampire : Maître du subterfuge vous n’hésitez pas à verser le sang en combat rapproché.
  • Guerrier : Prouvez votre valeur et forcer l’admiration. Vous maintiendrez le moral de vos compagnons.

Un jeu semblable à World of Warcraft ?

forsaken-world-04

Attendu au tournant, Forsaken World vous offre un nombre de classes qui correspond aux exigences actuelles vu la concurrence. Bien que l’on trouve des éléments ayant un air de déjà-vu, la diversité a bien été mise en œuvre. Pourtant, vous avez des bonnes perspectives de jeu, chaque nouvelle classe vous offrant un point de vu différent.

Pour continuer sur cette lancée, Perfect World vous concocte un éventail de métiers à choisir : Botaniste, Alchimiste, Cuisinier, Pêcheur, Harangueur, Minéralogiste, Joaillier, Aventure, Arcaniste Dresseur, Marchand, Récupérateur, Fourbisseur, Armurier. Un nombre aussi ambitieux se rapproche de celui en vigueur dans World of Warcraft. N’oublions pas que nous parlons ici d’un F2P qui ne nécessite aucun abonnement.

Comme tout nouveau personnage, vous passez d’abord dans une phase d’apprentissage. Une fois fini le tutoriel et le niveau 10 affiché au compteur, vous pouvez vraiment vous lancer dans l’aventure.

Un ensemble de fonctionnalités au service d’un PVE coopératif

Voyant que l’univers est du genre étoffé, intéressons-nous maintenant au gameplay de Forsaken World.

Remarquons que toutes les fonctionnalités ne vous sont pas d’office accessible. Il est récurrent de débloquer des talents, pouvoirs et compétences suivant l’upgrade de votre personnage et l’avancée du jeu : on pense par exemple à la prière, la réputation auprès des races, aux exploits.

Ce n’est qu’à haut niveau que vous comprenez l’importance prise par l’artisanat. Vous êtes alors amené à développer vos capacités de communication pour obtenir des crafts de qualité. De fait, l’entraide dans une guilde est fortement conseillée.

jeux gratuits en ligne

Une fois votre aptitude coopérative démontrée, vous pouvez facilement arpenter les instances de Forsaken World. Toutefois, elles manquent d’un peu de piquant pour être à la hauteur des ambitions. Constatons qu’en progression rapide de personnage, vous n’avez pas de bâton dans les roues avant de hauts niveaux. Chose agréable, ce sont les quêtes qui apportent l’expérience, plutôt que le fastidieux « monster-bashing ». Les joueurs préférant jouer que farmer vont apprécier.

Attardons nous quelques secondes sur les instances et le PVP : un système d’orbes de combats donnant accès à des pouvoirs spéciaux. Un système de God’s Trials vous propose de défendre un bâtiment face à des vagues de monstres. Aux limites du tower defense, on prend plaisir à écraser des crânes à la chaîne.

Comme tout free to play actuellement, vous pouvez accéder à un item shop, acquérir une monnaie virtuelle : le ZEN. En ce qui concerne Forsaken World, elle porte plutôt bien son nom. Le fonctionnement du jeu et la partie payante sont deux éléments à part, quelque soit votre niveau de personnage.

Malgré le risque de se frotter à une concurrence acharnée, Forsaken World est un jeu gratuit mais classique. Il lui reste quelques défauts de jeunesse à résoudre pour réussir son pari, mais s’avère très méritant tant sur les fonctionnalités que sur tous les moyens mis en œuvre. Le rapprochement avec World of Warcraft est inévitable, mais sans renouveler le genre, ce jeu impose un nouveau monde et son propre univers. On remarque surtout qu’il est possible d’avancer sans nécessairement devoir farmer !

Rating: 4.8. From 4 votes.
Please wait...
PARTAGER

Fan de jeux et fan du web, je parcours l’univers sur une feuille magique ! Découvrez mes articles, discutons de jeux vidéo, oublions notre quotidien et amusons nous !

3 COMMENTAIRES

  1. En effet, Pierre, l’univers est plutôt intéressant. Perso, je ne l’ai jamais essayé, mais cela pourrait bien se faire prochainement. Je vais voir la bande-annonce d’abord. 🙂

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here