Suite au succès de World of Tank, le studio Wargaming continue ses grandes œuvres en lançant World of Warplanes, un jeu d’action d’avion multijoueurs. Sa sortie fortement médiatisée signe une ambition clairement affichée pour le cadet de la série de ces wargames. Dans le viseur, la communauté des joueurs de wargame n’est pas le seul public désiré. Pour séduire le plus grand nombre, World of Warplanes reste-t-il une copie conforme de WoT au succès avéré ou alors se démarque-t-il ? Pilotes, à vos casques !

Warplanes : un univers d’avions historiques

Dans la droite lignée de World of Tanks, World of Warplanes vous plonge dans la période historique des avions de guerre du XXe siècle.

World of Warplanes est un jeu en ligne massivement multijoueur dédié à l’âge d’or de l’aviation militaire. Il accompagne World of Tanks comme étant une nouvelle partie de l’univers Wargaming.net. Des équipes de 15 s’affrontent dans des batailles incessantes pour la suprématie aérienne mais chaque moment sera gravé pour l’éternité.

A bord de ces oiseaux d’acier – du biplan de 1930 au premier jet de 1950 – des millions de pilotes autour du monde prouvent leur supériorité.

test world of planesLe moteur graphique donne des images époustouflantes. Bien que similaires à World of Tanks, le rendu prend de la hauteur avec World of Warplanes. Vous êtes directement plongés dans un jeu aérien, ouvert et léger malgré les quelques Go à télécharger pour jouer au MMORPG. Le serveur manque un peu de capacité, puisque le téléchargement se fait un peu trop lentement à mon goût. Prévoyez une bonne heure avec les mises à jour pour atteindre le graal de l’aviation.

Dans World of Warplanes, vous commencez avec un avion niveau 1 de chaque nationalité : Angleterre, Allemagne, Union Soviétique, USA, Japon, et dernièrement la Chine est venue s’ajouter au compteur avec un avion premium. Si vous brûlez de piloter un Spitfire Anglais pour chasser du Messerschmitt Allemand, World of Warplanes est fait pour vous.

Dans des cartes diversifiées et réussies visuellement, vous pouvez vous frotter aux éléments étoffés du décor, qui vous permettent de jouer les chasseurs de chauves-souris en raz motte pour échapper à vos poursuivants.

World of Warplanes : Du Tank en plus fun !

L’interface et le background sont calqués sur WoT à peu d’éléments près. L’ergonomie a été revue en plus simplifiée et intuitive pour que vous la trouviez accessible : le jeu de couleur est plus clair, les boutons plus grands, moins d’éléments s’offrent à votre vue. En conséquence, l’interface de World of warplanes est dès le départ plus facile, plus fun, plus lisible que celle de son aîné.

free to play

Qui dit nouveau jeu dit nouvelles commandes : En situation de combat, vous pouvez sortir les volets, jouer sur la poussée, utiliser le boost moteur. Vos trajectoires sont ainsi variables suivant que vous utilisiez ces fonctionnalités qui ne sont en rien des gadgets. La manœuvrabilité de votre appareil se fait initialement avec la souris, cependant vous pouvez tout paramétrer au clavier si telle est votre intention. Cette personnalisation poussée de l’interface de combat est un réel bonheur. Je pense au calibrage de la puissance du moteur par tranche décroissante de 20%, pratique selon moi pour les attaques frontales dans le cas où votre puissance de feu est supérieure : Passez à 80 ou 60% de la puissance moteur pour ne pas devoir précipiter votre action, prenez le temps de cibler votre ennemi et d’éviter ainsi toute tentative kamikaze sur votre appareil.

L’interface d’aide et celle du matchmaking me semblent également plus clairs : dans les 30 secondes précédant le début du combat, tout débutant pourra y jeter un œil pour se familiariser, bénéficier des conseils de vol suivant son type d’appareil, et comparer ses statistiques aux joueurs adverses. Sur la carte, vous êtes dans une des 3 formations de 5 joueurs chacune. Votre objectif est de détruire les points de base (cibles au sol, comme les barrages anti-aériens) ou l’aviation ennemie. Chaque point de destruction d’une unité ennemie augmente le pourcentage de victoire de votre camp.

Choisissez vos armes pour affronter l’univers de World of Planes

Choisissez parmi trois types d’avions pour vous spécialiser.

  • Chasseur : Légers et manœuvrables, certains peuvent embarquer des bombes
  • Chasseur lourd : Bombardiers de cible aux sols et chasseur d’avions lourds ou légers.
  • Avion d’assaut : Avions lourds, ils sont les dévastateurs de la base ennemie.

Gagnant ou perdant d’une bataille, vous gagnez un montant d’expérience d’avion, d’expérience libre, tout comme des crédits et éventuellement des faits d’armes (plus important en cas de victoire…).

test jeu f2pGrâce à votre expérience d’avion gagnée chaque combat, vous possédez un arbre technologique à compléter sur 10 niveaux. Les esprits chagrins signalent qu’il devient difficile et très long d’accéder gratuitement aux plus hauts niveaux. Rien ne nous empêche de nous spécialiser sur un avion de niveau 2, 3 ou 5 : vous jouez contre des ennemis de niveau similaire au vôtre, voir supérieurs d’un niveau grand maximum.

Chaque combat augmente l’expérience de vos pilotes. Vous pouvez leurs conférer des talents, une fois leur maîtrise de l’avion à pleine capacité. Ils peuvent alors augmenter votre portée de vue, réduire le risque des incendies, avoir une meilleure santé.

A l’instar de World of Tanks, vous avez de l’expérience libre que vous pouvez dépenser dans la branche technologique de n’importe quel avion. Vous pouvez convertir de l’expérience d’avion une fois atteint le statut élite grâce à la complète recherche technologique de ses éléments ainsi que la recherche de l’avion suivant. Cette convertibilité peut être assurée grâce à la monnaie du jeu : l’or. Elle sert également à acheter les éléments techniques du jeu grâce à la monnaie de dépense : les crédits.

Parlons du gameplay orienté arcade

Sur un rythme très rapide de matchmaking et de système de combat, les parties durent 15 minutes au maximum, ce qui peut vous donner le temps d’enchaîner rapidement les parties avec différents avions. Plus facile à prendre en main que son aîné, World of Warplanes vous offre un plaisir de jeu immédiat. Nouveaux pilotes, vous devez surtout veiller à trois points cruciaux :

  • Eviter les crashs frontaux : En situation de combat, beaucoup de nouveaux joueurs ont tendance à penser qu’ils sont meilleurs attaquants que vous. Soyez prêt à décrocher rapidement sous peine de passer pour un kamikaz, ou d’abaisser temporairement votre vitesse.
  • Maintenir votre position en formation de combat : Ne partez pas en sens inverse de votre ailier. A t on déjà vu une escadrille se disloquer à 30 secondes d’affronter l’aviation ennemie ?
  • Vos tirs doivent viser le cercle rouge indiquant votre ennemi à portée de tirs : La vitesse des avions et votre distance d’attaque suppose un décalage dans le tir. En tirant à 600m de distance sur l’avion que vous avez choisi, ou dans en combat tournoyant, non seulement vous verrez que vous avez du mal à le garder en ligne de mire, mais aussi que vos tirs manquent la cible.

jeu d'avionLe type d’avion choisi transforme la jouabilité de world of Warplanes. Cependant, vos trois grands critères de gameplay restent :

  • La manœuvrabilité : Pour attaquer telle une abeille et maîtriser les combats tournoyants.
  • La vitesse : Battre en vitesse pure vos ennemis, et revenir à la charge en prenant de la hauteur.
  • La puissance de feu : Pour une redoutable efficacité si vous avez l’œil du faucon.

En mode assaut, vous êtes aux commandes d’un avion lourd, peu maniable, à la grande puissance de feu, vous aurez besoin d’une couverture alliée importante pour ne pas être pris pour cible de toute part. Pour les chasseurs, votre maniabilité accrue sera un atout dans les combats tournoyant pour vous saisir de toutes les opportunités au bout de votre viseur. Une faible vitesse vous fait décrocher, prenez donc garde aux chasseurs lourds qui vous surplombent. Ils forment un mélange des deux premiers genres avec une puissance moteur et vitesse conséquentes. Plus résistants et puissants qu’un chasseur, plus maniable qu’un avion d’assaut, ils sont la terreur des chasseurs en attaque frontale. Votre tâche de bombardier et de chasseur d’avion d’assaut est cruciale dans les parties. Vous pouvez laisser vos bombes au placard pour gagner un peu de vitesse et de maniabilité pour vous orienter purement chasseur.

Assaut ou chasseur lourd, on aime aussi garder ses bombes pour les lâcher sur le relief, pour couvrir sa fuite devant l’attaque combiné de chasseurs un peu trop collants. Rien de plus jouissif que de constater que même au seuil de la défaite, lâcher une bombe lors de votre trajectoire rasante au fil de l’eau vous offre un admirable « plouf », suivi d’un « boom » très attendu, l’œil rivé sur le radar pour voir le point rouge derrière vous disparaître… Que d’émotion, l’arroseur arrosé !

Votre première médaille As vous sera d’un plaisir incommensurable. Avoir détruit 5 adversaires à vous tout seul vous confère une réelle fierté qui vous pousse à en désirer bien plus… alors imaginez la médaille de Clostermann, du célèbre pilote Français, lorsque vous en détruisez 9 ! Les hauts faits vous galvanisent et prouvent votre valeur aux yeux de tous : vous êtes alors facilement invité à former des escadrilles.

Le jeu en premium : quelques mots sur le modèle économique

world-of-planes-04Outre le fait qu’ils apportent un gain de crédits plus importants et des équipages formés pour le combat dès leur achat, les avions premiums ne sont pas nécessaires. Je prends l’exemple du LSBH, avion d’assaut Soviétique en premium, qui n’a d’avantage sur son équivalent gratuit que la présence du poste de tireur arrière. Certes l’élément n’est pas négligeable dans sa capacité de protection contre l’ennemi, pourtant en termes de résistance et de puissance de feu, il est moins fort.

Le système Premium et d’item shop est bien représenté à travers ce précédent exemple, il s’agit d’un confort, d’un gain de temps (double expérience gagnée), et d’une expérience de jeu diversifiés. Les seuls buffs sont ceux du camouflage grâce aux peintures du fuselage, nez…. Bref, rien de très reluisant pour vous faire gagner des combats. C’est tant mieux pour tous les joueurs en free-to-play.

Enfin un jeu d’avion grand public réussi en MMO free to play! L’approche un peu arcade de World of Warplanes le rend accessible à tous, sans rien gâcher de son univers historique. Rejouez la bataille d’Angleterre et frottez vous à des pilotes de toutes nationalités : Français, mais aussi Russes, Polonais, Allemands, Espagnols…

X Jouer à World of Planes !

Rating: 4.6. From 5 votes.
Please wait...
PARTAGER

Fan de jeux et fan du web, je parcours l’univers sur une feuille magique ! Découvrez mes articles, discutons de jeux vidéo, oublions notre quotidien et amusons nous !

1 commentaire

  1. World of Warplanes a quelque peu évolué, proposant un gameplay encore plus abouti selon moi.
    Le client téléchargeable est désormais proposé en mode SD ou HD. Pour ceux qui ont une machine un peu moins évoluée c’est un sacré gain de temps dans le téléchargement (et restructuration) des données du jeu f2p. C’est amplement suffisant pour avoir une expérience de jeu associée avec de beaux graphismes.

    Ensuite les missions se sont clairement développées, faisant gagner expérience d’équipage, jours premium, consommables… à qui les termine. On gagne plus de médailles également.
    Le matchmaking à une ergonomie beaucoup plus claire et agréable. Je suis content de son évolution, même si j’ai constaté un délai un peu plus long pour des avions de bas niveau.
    On peut désormais comparer ses stats avec celles de ses alliés, tout comme désormais avoir les performances en altitude. La caractéristique n’est pas nouvelle (il y avait déjà les altitudes optimales pour chaque avion) mais elle est pleinement mise en avant.

    Niveau expérience de jeu, world of warplanes me semble plus agréable et beaucoup plus affiné : moins de collisions frontales, moins de facilité à dézinguer les ennemis, bref pour un jeu gratuit c’est l’éclate ! Et encore je ne mentionne pas tout ce que j’ai relevé 😉 Bon ok j’avoue je suis tombé il y a peu sur un Vautour et fier de l’être, mais c’est la première fois en plus de 3000 batailles. Si on veut se défouler après ça, on peut toujours lancer le mode bataille contre les bots, plus facile à croquer que des joueurs humains ^^

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here